Tout savoir sur le puits artésien et son utilité pour le jardinage

En France, les particuliers sont autorisés à exploiter les eaux des sources souterraines à conditions que celles-ci soient présentes sur leur terrain. Pour que cette utilisation soit possible, il faut construire un puits, comme le puits artésien. Comment fonctionne cette installation ? Quelles sont ses atouts ? Comment procéder au forage ? Voici tout ce que vous devez savoir sur le puits artésien.

Puits artésien : les démarches à effectuer avant le forage

Avant de choisir le type de puits ou de procéder au forage, il est important de se renseigner sur la faisabilité du projet. Bien sûr, il est nécessaire de faire venir un professionnel mais une analyse de votre environnement peut déjà vous donner de précieuses informations. Par exemple, si dans votre quartier des puits ont été forés, c’est que la présence d’eau est avérée. Il en est de même si vous avez une cave très humide.

Les collectivités territoriales peuvent vous aider. Elles possèdent des cartes permettant de localiser les nappes d’eaux de votre région. Les entreprises de forage de votre secteur ainsi que les sourciers pourront aux aussi vous fournir les informations.

Les différents types de puits

Il existe différents types de puits. Le puits traditionnel est celui que l’on trouve dans les vieilles maisons, il est très reconnaissable. Ce type d’installation a une profondeur réduite, comprise entre 7 et 8 mètres, puisqu’elle permet de collecter principalement des eaux de surface et les eaux pluviales. Le puits se remplit grâce à ses parois perméables. Ce type de puits se rarifie au profit d’installation plus moderne et surtout plus performantes.

Le forage est un autre type de puits. Le diamètre de l’installation est plus petit, entre 20 et 25 cm. Le puits est aussi nettement plus profond car il doit atteindre des ressources comme des rivières souterraines ou la nappe phréatique.

Choisir le puits artésien

Le puits artésien permet à l’eau de jaillir naturellement et spontanément. Celle-ci remonte de la nappe phréatique grâce à la pression de la nappe souterraine. Ce phénomène naturel a été découvert par les moines artésiens en 1126 et plus précisément dans une abbaye de Lillers. Le puits artésien doit être foré dans une nappe sous pression et donc dans de grandes profondeurs.

L’installation est creusée à l’aide d’une foreuse rotative. Parce que l’eau remonte avec la pression, il n’est pas nécessaire d’utiliser une pompe.

Quels sont les avantages d’un puits artésien ?

Le puits artésien est une installation très pratique si vous souhaitez avoir de l’eau à disposition que ce soit pour le jardinage ou vos travaux d’extérieur. Choisir le puits artésien a de nombreux avantages. Le premier est qu’il peut être installé sur tous les types de sol puisqu’il puise dans la nappe phréatique. L’eau est donc à votre disposition toute l’année et en quantité.

Ce type d’installation n’impose pas de gros travaux, un simple forage suffit. L’eau remontera à la surface grâce à la pression. L’aménagement en surface est minime tout comme l’entretien de l’installation. L’eau des puits artésiens est d’excellente qualité. Elle est filtrée lors de sa remontée à travers les différentes couches.

Si vous souhaitez faire installer un puits artésien sur votre terrain, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Celui-ci vous conseillera et procèdera aux travaux afin que vous puissiez profiter rapidement d’une source d’eau économique pour le jardinage.

Commentaires

mood_bad
  • Pas de commentaires pour l'instant.
  • chat
    Ajouter un commentaire